Merci pour vos commentaires.
Vous venez d'ajouter ce produit à votre liste d'envies.
Vous venez de supprimer ce produit de votre liste d'envies.
Votre liste d'envies est pleine. Supprimez des produits pour en ajouter d'autres.

6 min de lecture

Comment lire les étiquettes énergie pour les aspirateurs ?

Comment lire les étiquettes énergie pour les aspirateurs ?
Comment lire les étiquettes énergie pour les aspirateurs ?

 

 

Les étiquettes énergie fournissent différentes informations utiles sur un produit. Regardons de plus près le type d'informations qu'elles donnent et leur signification.

 

 

 

Qu'est-ce que l'étiquette énergie européenne ?

 

Les étiquettes énergie européennes constituent un système standardisé d'indices de l'efficacité énergétique mis en place par l'Union européenne pour la plupart des appareils électroménagers. La première étiquette énergie européenne a été apposée sur un appareil en 1994. Depuis, la législation de l'UE sur l'énergie s'applique à un nombre toujours croissant de catégories d'appareils et les étiquettes ont fait l'objet de différentes mises à jour. 

 

L'objectif principal des étiquettes énergie européennes est de réduire la consommation d'énergie globale des appareils électroménagers en Europe en agissant sur deux leviers : 

  1. Fournir aux consommateurs des critères de comparaison clairs et les aider à choisir des produits plus économes en énergie, et 
  2. Encourager les entreprises à investir dans le développement de produits toujours plus économes en énergie. 

Les étiquettes énergie donnent des informations utiles sur l'appareil, telles que la consommation d'énergie annuelle, le niveau sonore ou la capacité. Il s'agit d'une sorte de petit résumé de tous les éléments à prendre en compte lorsque vous souhaitez changer d'aspirateur.

 

 

 

Qu'y a-t-il sur l'étiquette énergie d'un aspirateur ?

 

Les aspirateurs ont été les derniers à rejoindre la liste des appareils soumis aux réglementations de l'UE, en 2014. Si cette évolution a été bien accueillie par les consommateurs, l'étiquette pour les aspirateurs n'a pas manqué de soulever des polémiques. Le règlement sur l'étiquetage a même été annulé par un tribunal européen en novembre 2018.   

 

En 2017, l'UE a adopté une directive limitant la puissance des aspirateurs filaires à 900 W. Cette loi reste valable malgré l'annulation du règlement sur l'étiquette énergie par les instances européennes. 

 

Aujourd'hui, la plupart des aspirateurs, en magasin comme en ligne, portent la dernière version de l'étiquette énergie. Ainsi, sans plus attendre, voici ce que vous devez savoir sur l'étiquette énergie la plus récente pour les aspirateurs.

 

Lisez la suite pour découvrir en détail ce que chaque note et chaque nombre signifient. 

 

 

 

01.

Classe énergétique (entre A et D)

 

L'indice énergétique indiqué sur l'étiquette énergie est un bon point de départ lors de l'examen des performances d'un aspirateur. Les indices énergétiques des aspirateurs sont généralement compris entre A++ et D. À mesure que vous grimpez dans ce barème, les aspirateurs deviennent un peu plus coûteux en termes de prix d'achat, mais plus économiques en termes de coût de fonctionnement et plus respectueux de l'environnement.  

 

 

 

02.

Consommation d'énergie annuelle (kWh/an)

 

La consommation d'énergie annuelle estimée indiquée sur les étiquettes énergie des aspirateurs se base sur « 50 travaux de nettoyage », ce qui est assez vague en termes d'idée réelle du coût de fonctionnement annuel de l'appareil. Cependant, si vous savez combien vous payez par kWh, vous pouvez arriver à une estimation approximative du coût annuel d'utilisation de votre aspirateur. 

 

Deux autres indices sont de bien meilleurs indicateurs des performances d'un aspirateur. Il s'agit des taux de dépoussiérage sur tapis et sols durs, respectivement. 

 

 

 

03.

Réémission de poussière (entre A et D)

 

La réémission de poussière fait référence à la quantité de poussière s'échappant du sac ou du cylindre de votre aspirateur dans l'air. L'étiquette énergie apposée sur les aspirateurs comporte un indice de réémission de poussière compris entre A et D. Cet indice doit être l'élément à vérifier en priorité si un membre de votre famille souffre d'allergies ou d'asthme.

 

 

 

04.

Dépoussiérage sur tapis/moquettes et sols durs (entre A et D)

 

L'étiquette énergie apposée sur les aspirateurs indique également avec quelle efficacité l'appareil dépoussière les tapis et les sols durs. Cet indice est compris entre A et D. Pensez aux surfaces de votre maison et choisissez un aspirateur aux performances les mieux adaptées.

 

 

 

05.

Niveau sonore (en dB)

 

Le dernier élément d'information figurant sur l'étiquette énergie d'un aspirateur est le niveau sonore de fonctionnement. La plupart des aspirateurs ont des niveaux sonores d'environ 80 à 100 dB. Pour vous donner un cadre de référence, il s'agit d'une puissance aussi forte que la sonnerie d'un téléphone fixe. Toute valeur inférieure à 70 dB est considérée comme silencieuse pour les aspirateurs.

 

 

 

Pourquoi devriez-vous vous préoccuper de l'efficacité énergétique ?

 

Pour deux raisons fondamentales :

 

1. Le budget de votre foyer et 

2. L'environnement 

 

Si les aspirateurs les plus efficaces ont tendance à être un peu plus coûteux, ils sont plus économiques en termes d'énergie. En optant pour un aspirateur à faible consommation d'énergie, vous pouvez réduire vos dépenses énergétiques jusqu'à 50 % et rembourser cet investissement initial en quelques années. 

 

Les prix de l'énergie augmentent partout, à un rythme de plus en plus élevé. Notre mode de vie nécessite de plus en plus d'énergie alors que les ressources s’amenuisent. Selon la Commission européenne, vous pourriez économiser un total de 70 euros sur toute la durée de vie de votre appareil. Et cela sans prendre en compte l'augmentation des prix au fil du temps.   

 

Vous vous demandez peut-être : « quelle différence un seul aspirateur peut-il bien faire ? ». En fait, il s'agit d'un effet cumulatif. L'efficacité énergétique n'a jamais été aussi cruciale qu'aujourd'hui, car les ressources s'épuisent et les impacts de la vie humaine sur la nature ne cessent de croître. 

 

Si toute l'Europe passait aux aspirateurs à faible consommation d'énergie, un total de 20 TWh (soit 20 000 000 000 kWh !) d'électricité serait économisé chaque année. De plus, cela permettrait d'éviter de rejeter chaque année dans l'atmosphère 6 millions de tonnes de dioxyde de carbone (CO2). Ce qui équivaut à l’émission totale de COde 8 centrales électriques de taille moyenne.

 

 

 

En quoi consiste la polémique autour des étiquettes énergie pour les aspirateurs ? 

 

Les observateurs s'accordent généralement pour dire que l'apparition des étiquettes énergie sur les aspirateurs a permis aux fabricants de changer d'orientation, en passant de la conception de moteurs toujours plus puissants (et gourmands en énergie) à des moteurs plus économes en énergie et tout aussi efficaces. 

 

Dans un premier temps, beaucoup s'inquiétaient de l'effet de ces réglementations sur la puissance d'aspiration des aspirateurs. Croyez-le ou non, les aspirateurs ont connu un véritable engouement en Europe au début des années 2010, lors de la mise en place de la première restriction imposant une puissance maximale de 1 600 W. Les ventes d'aspirateurs ont explosé quand les gens se sont rués sur les derniers modèles d'aspirateurs « puissants ». 

 

Ce n'était pourtant qu'une illusion. Depuis 2014, les aspirateurs sont globalement devenus de plus en plus efficaces en termes de performances de nettoyage et de consommation d'énergie. 

 

Cependant, les méthodes employées pour tester cette efficacité ont été contestées. La décision du Tribunal de l'Union européenne d'annuler le règlement sur l'étiquetage énergétique des aspirateurs le 8 novembre 2018 en est l'exemple le plus récent. Le Tribunal a jugé que le test d'un aspirateur vide ne permet pas de reproduire l'utilisation réelle. Cela signifie que les fabricants ne sont plus obligés d'afficher les étiquettes énergie européennes sur leurs produits. 

 

D'autre part, l'UE se prépare à une nouvelle mise à jour importante de ses réglementations en matière d'énergie en 2020. On peut donc supposer que cette annonce pourrait inclure une version mise à jour de l'étiquette énergie pour les aspirateurs.

 

De plus, beaucoup s'attendent à voir dans cette extension des réglementations pour les aspirateurs sans fil, absents des textes jusqu'à présent. Il va donc falloir patienter jusqu'à cette date pour en savoir plus sur les réglementations en matière d'énergie pour les aspirateurs.

 

 

Vous préférez parler à quelqu'un ?